L’hyperhidrose traitée par Botox : juste à temps pour l’été!

Il arrive fréquemment qu’un bon nombre de produits esthétiques soient découverts par hasard en tant qu’effets secondaires. Car à la base, ces produits sont souvent à usage thérapeutique. Le Botox ne fait pas exception à cette règle.

En effet, tout d’abord utilisé pour traiter des problèmes de contractions musculaires dans la région de l’œil (blépharospasme), il sert de nos jours plus particulièrement en esthétique. Par contre, il faut se rappeler que le Botox n’a pas perdu ses propriétés thérapeutiques, bien au contraire!

En dermatologie, il est utilisé pour guérir l’hyperhidrose, plus connue sous le nom d’hypersudation. Cette condition plutôt désagréable touche environ 910 000 Canadiens, souvent avec des antécédents familiaux.

En l’injectant dans les régions problématiques, le produit cesse la connexion entre le nerf et la glande sudoripare, permettant ainsi une diminution significative de la transpiration (83 %) dans la première semaine seulement!

Pour ce qui est des effets secondaires, ils sont peu fréquents et limités au site d’injection. On parle de douleurs légères et d’ecchymoses, mais sans plus.

Si vous voulez plus d’informations sur le traitement, appelez-moi ou venez me voir en clinique, je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Références utiles :
www.novaderma.ca
www.passeportsante.net